logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BULLOT, Alfred
Né le 4 mai 1861 à Sainte Sizanne (Mayenne) - Graveur sur métaux, forgeron mécanicien - Vaulcluse – Gard
Article mis en ligne le 23 août 2010
Dernière modification le 13 janvier 2017

par R.D.

Ancien mécanicien de marine, Alfred Bullot, fils de Pierre et de Marie Louise Lecomte, travailla comme forgeron mécanicien dans les années 1890 dans le Vaucluse et dans le Gard (Carpentras, Bollène, Rémoulins). Selon la police qui le qualifiât « d’ivrogne » ne jouissant pas « de toutes ses facultés mentales » il aurait été renvoyé de partout. En 1894 où il avait été signalé comme disparu de Montauban, selon la police et alors qu’il était ivre, il aurait tenu les propos suivants à Reims ou Chalon : « Je suis anarchiste et comme je ne fais de mal ni du tort à personne, on n’a rien à me dire », puis regardant le soleil « Beau soleil, toi au moins tu éclaires tout le monde ! La terre aussi devrait comme toi appartenir à tout le monde, tandis qu’elle appartient seulement aux bourgeois… ». Arrêté il fut condamné à 2 mois de prison par le tribunal correctionnel de Reims.

Au début des années 1900 il fut inscrit comme "nomade" à l’état vert n°1 des anarchistes disparus et/ou nomades.


Dans la même rubrique

0 | 5

BUCQUET, Albert, Henri
le 25 avril 2018
par R.D.
BUDRY, Gustave
le 1er août 2017
par R.D. ,
Gianpiero Bottinelli
BURON FARO, Pedro
le 23 novembre 2016
par R.D.
BURGER, Nicolas
le 24 septembre 2016
par R.D. ,
Marianne Enckell
BUGNON, Louis, Placide, Auguste
le 8 septembre 2016
par ps