logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BOVET, Aimé
Né le 2 novembre 1863 dans le canton de Fribourg - mort le 23 avril 1938 - Ouvrier graveur - La Chaux de Fonds (Suisse)
Article mis en ligne le 17 août 2010
dernière modification le 1er mars 2017

par Gianpiero Bottinelli, Marianne Enckell, R.D.
logo imprimer

Aimé Bovet avait participé à la rédaction du Manifeste des anarchistes suisses {} en 1889 (voir Albert Nicolet) et avait été l’un des témoins à décharge lors du procès. Il était en 1891 le responsable à la correspondance du groupe anarchiste de La Chaux de Fonds (Neuchatel) et le 1er Mai 1891, il prononça un discours à La Chaux-de-Fonds où il dénonçait le socialisme réformiste. En 1893, il participait avec Nicolet et d’autres à la diffusion d’un manifeste des anarchistes jurassiens, dénonçant le Premier Mai devenu un simple cortège.

L’année suivante il fut l’objet le 14 août 1894 d’un arrêté d’expulsion de France à lui "notifier en cas de découverte"..

En 1895, il fut expulsé avec Nicolet et Von Gunten du Cercle ouvrier de La Chaux-de-Fonds.

Il fut président de l’Union ouvrière locale à partir de 1904, après l’intervention de l’armée contre la grève des maçons à La Chaux-de-Fonds, jusqu’en 1907, lorsque les socialistes y reprirent le pouvoir. Il participait toujours au Groupe libertaire local.

En 1911, il chercha à constituer une Union syndicale indépendante, qui réussit à publier six numéros d’un journal, L’Union syndicale , organe du droit et des libertés des travailleurs, de février à juillet 1912. En août 1912, il prit la parole lors d’une réunion à La Chaux-de-Fonds protestant contre l’arrestation de L. Bertoni à Zurich. En juillet 1913, il participa au congrès de la FUOSR à Lausanne.

On vit encore parfois sa signature dans le Réveil jusqu’en 1931 au moins ; il était actif à la Libre Pensée internationale, dont le siège était à Lausanne.

Aimé Bovet est décédé le 23 avril 1938.

P.S. :

Sources : La Révolte, année 1891// Jacques Ramseyer in "Les anarchistes de la Chaux-de-Fonds (1880-1914) de la propagande par le fait au syndicalisme révolutionnaire" —La Sentinelle, 19 octobre1904, avril 1938 — Impartial, 23 avril 1938 = Notice de G. Botinelli & M.Enckell in Chantier biographique des anarchistes en Suisse // APpo BA1509 (anarchistes résidant à l’étranger) // Etat signalétique des anarchistes étrangers expulsés de France, n°6, août 1894 // La Révolte, année 1889 //


Dans la même rubrique

0 | 5

BOYET, Jean « JOANNY »
le 2 mars 2016
par ps
BOYA, Francisco
le 6 mars 2014
par ps
BOYER, Albert « BERTAL »
le 2 mars 2014
par ps
BOYE, Hermenegildo
le 13 février 2014
par ps
BOYAU, Remy, Pierre
le 15 janvier 2014
par ps
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10