logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BOUTTEVILLE, Eugène, Jules
Né vers vers 1857 - Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)
Article mis en ligne le 17 août 2010
dernière modification le 6 septembre 2017

par R.D.
logo imprimer

Eugène Boutteville (ou Bouteville), qui demeurait 20 rue Brise Echalas, était en 1891 membre du groupe anarchiste de Saint-Denis. Au début de l’été 1891 il fut chargé avec le compagnon Gustave Mathieu de Saint Ouen, de coordonner la publication d’un Manifeste de défense des compagnons Dardare, Leveillé et Decamps poursuivis pour les incidents du 1er mai à Clichy. Selon un rapport de police, c’est chez lui qu’avant ces incidents et son départ pour l’Angleterre, Désiré Pauwels aurait déposé une malle contenant des papiers compromettants et un cordon bickford, toutes choses que Boutteville aurait ensuite brûlées.

Comme de très nombreux compagnons, tant à Paris qu’en banlieue et en province, il fut arrêté le 22 avril 1892 préventivement à la manifestation du 1er mai. Il demeurait alors 15 route de Gonesse. Lors de son interrogatoire, il avait déclaré qu’il avait fait autrefois partie de la Ligue pour l’abolition des armées permanentes et du Comité central révolutionnaire. Mais il avait affirmé que père de deux jeunes enfants (il s’était marié le 20 août 1887 à Saint Denis) et n’ayant d’autre moyen de subsistance que son travail, il ne faisait plus partie d’aucun groupement.

P.S. :

Sources : La Révolte, année 1891// Le Père Peinard, année 1891, 8 mai 1892 //
Arc. Nat. BB 186461, F7/12507 // APpo BA 77 //


Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10