logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
CASALS ORRIOLS, Ramon « Ramonet XIC »
Né 6 novembre 1908 à Berga (Barcelone) - mort le 24 avril 2001 - Ouvrier du textile ; bûcheron - FIJL-MLE - CNT - Berga (Catalogne) & Mas D’Azil (Ariège)
Article mis en ligne le 15 décembre 2006
dernière modification le 10 mars 2016

par R.D.
logo imprimer
de g. à de. : Marcelino Massana, Ramon Casals et José Ester Borras

Né dans une famille ouvrière, Ramon Casals Orriols avait perdu sa mère à l’âge de onze ans. C’est en 1926 qu’il avait adhéré à la CNT et l’année suivante devenait l’ami de José Corbella Suñé. Sa participation dans les années 1927-28 aux luttes pour la journée de 8h, lui vaudra d’être licencié ; il sera réintégré dans son travail que suite à la pression de ses compagnons. En 1930 il était nommé secrétaire du syndicat CNT du textile, poste qu’il occupera jusqu’à mars 1938. Il était également membre de la FIJL de Berga depuis 1935.

En juillet 1936 il a été l’un des fondateurs du Comité révolutionaire de Berga où il s’opposera à toute exécution sommaire et protègera le patrimoine culturel, y compris religieux. A partir de septembre il était milicien dans la colonne Tierra y Libertad et a combattu sur le front de Madrid, à Maquera, Talavera, Bargas... Responsable des services de santé jusqu’en mars 1937 où, en désaccord avec la militarisation, il retournait à Berga où il était alors chargé du ravitaillement. En 1938, il retournait dans son ancienne colonne, devenue la 153° Brigade, d’abord comme soldat puis comme agent de liaison.

Passé en France lors de la retirada, il a été interné dans divers camps : "C’est le 9 février 1939 que je suis entré au camp d’Argelès ; en mai de la même année j’ai été transféré à Agde d’où je suis sorti en septembre pour aller faire les vendanges dans une Compagnie de travail. Celles-ci terminées, ils nous transférèrent au camp de Saint Cyproen. Le 10 décembre ils m’envoyèrent à la 153è Compagnie de travail près de Niort ; j’y suis resté jusqu’à juin où devant l’avance des troupes allemandes je suis parti dans un nouveau groupe à Agen. En mai 1941 ils m’ont à nouveau envoyé dans une nouvelle compagnie près de Toulouse. Cette compagnie que l’on disait disciplinaire -elle ne l’était pas plus que les autres- était sous le contrôle des allemands. Avec les compagnons Ramon Sant et Soler nous nous sommes évadés. Nous avons été arrêtés près de Tarrascon-sur-Ariège et amprisonnés parceque nous n’avions pas de documents d’identité. Nous avons joué les innocents, car dire la vérité aurait été pire, et nous avons fait quinze jours de prison. De là, nous sommes partis dans un autre groupe de travail dont le commandement était à Saint-Jean-de-Verges près de Foix. Nous avons alors travaillé dans les forêts à couper du bois et faire du charbon pour l’armée. Là aussi, un beau jour, nous sommes passés sous le contrôle des allemands. Sant et moi, de nouveau, nous nous sommes échappés, et de nouveau nous avons été arrêtés. Cette fois ils nous envoyèrent au camp du Vernet d’Ariège comme "réfractaires", puis au camp de Noé d’où ils nous transférèrent à Cherbourg dans un camp disciplinaire contrôlé par les allemands. Nous y sommes restés jusqu’à la libération de la ville par les alliés en juin 1944. Avec mon camarade nous avons alors travaillé sur le port pour le compte des alliés et ce jusqu’en novembre 1944".

A la Libération il s’intallait avec Ros comme travailleur forestier à Mas d’Azil (Ariège), où il était également secrétaire à la propagande de la FL-CNT. Délégué au congrès de Paris en mai 1945, puis au 2° Congrès du MLE à Toulouse en octobre 1947 où il représentait l’Ariège, Ramon Casals était considéré comme le fils spirituel de José Viladomiu.

Anarchiste ouvert et non sectaire, partisan de l’unité confédérale, Ramon Casals Orriols est décédé à Err le 24 avril 2001.

P.S. :

Sources : M Iñiguez "Enciclopedia...", op. cit.// Bulletin du CIRA, Marseille, n°29/30, "Les anarchistes espagnols...", op. cit. (Témoignage de R. Casals, 5 juin 1988) //


Dans la même rubrique

0 | 5

CARPIGO, Giuseppe
le 7 octobre 2018
par R.D.
CARDI, Pierre
le 7 octobre 2018
par R.D. ,
Anne Steiner
CARRE, André, Joseph
le 10 juillet 2018
par R.D.
CARIS, Edouard
le 14 mai 2018
par R.D.
CASTANE MERCE, Andres
le 18 janvier 2018
par R.D.
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10