logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
HABERT, Etienne, Joseph
Né le 30 septembre 1875 à Ambillou (Indre-et-Loire) - Ouvrier charpentier ; journalier - SAT - Paris
Article mis en ligne le 5 novembre 2007
Dernière modification le 21 mars 2019

par R.D.

L’ouvrier charpentier Etienne Habert avait été condamné le 29 juin 1906 à 5 ans de prison et 100f. d’amende pour « détention et fabrication d’explosifs » ; il avait été arrêté avec Alfred Bouchard après avoir été blessé par l’explosion d’une bombe qu’ils auraient été en train de confectionner le 8 mai à son domicile 56 rue des Plantes.

De 1911 à juin 1919 il aurait étét concierge d’un immeuble au 121 de la rue de la Convention (paris 15è). Il fit partie du groupe des Amis du réveil anarchiste et ouvrier qui éditèrent le journal Le Réveil Anarchiste Ouvrier (Les Lilas, 14 numéros de novembre 1912 à décembre 1913) dont le comité de rédaction comprenait Edouard Boubot, Eugène Jacquemin et Edouard Sené, suivi par Le Réveil Anarchiste (Les Lilas, 3 numéros d’avril à mai 1914) dont le gérant était Charles Bedouet. E. Habert collabora aux deux titres. Pendant la guerre il fut mobilisé au 93è régiment d’infanterie.

En 1921 il était le trésorier de la Fédération espérantiste révolutionnaire (SAT) et donnait des cours d’espéranto dont il avait rédigé un Cours rationnel complet. Selon la police, il aurait rallié le parti communiste après le congrès de Tours. (Voir sa notice dans le Maitron).


Dans la même rubrique

0 | 5

HENRIOT, H.
le 14 novembre 2019
par R.D. ,
Antony Lorry
HARDY, Jean [ ROBYN, Jean-Louis, Romain dit]
le 14 octobre 2019
par R.D.
HENAULT, Lucien, Adolphe
le 19 août 2019
par R.D. ,
Guillaume Davranche
HANSTEEN, Kristoffer
le 19 mars 2019
par R.D.
HACKER
le 27 novembre 2018
par R.D.