Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
GIANOTTI, Amedeo
Né à Turin le 29 mai 1906 – mort le 1er septembre 1936 - Ouvrier - Turin - Oran – Marseille (Bouches-du-Rhône) - Barcelone (Catalogne)
Article mis en ligne le 26 juillet 2007
dernière modification le 7 septembre 2023

par R.D.

Objet d’un mandat d’arrestation, Amedeo Gianotti s’était enfui en France en 1930. En 1934, suite à son militantisme, il était expulsé et gagnait sans doute l’Algérie. En 1936 il était arrêté à Oran étant impliqué dans une affaire de hold-up de banque réalisé par un groupe anarchiste espagnol. Expulsé d’Algérie, il partait alors pour Marseille où il était hébergé par Dino Angelli Poupon puis partait comme volontaire en Espagne dans le groupe italien de la Colonne "Ascaso". Lors des combats devant Huesca, l’auto blindée dans lequel il se trouvait avec les militants italiens Guido Bruna et Giovanni Barberis était détruite. Amedeo Gianotti, grièvement brûlé, décédait le 1er septembre 1936 à l’hôpital de Lerida. Guido Bruna avait été également grièvement blessé mais s’en sortait tandis que Barberis décédait le lendemain 2 septembre dans le même hôpital.


Dans la même rubrique

GIAVAZZI Giacomo « Il CONTE »
le 22 mai 2024
par R.D.
GIANANTI, Nino
le 8 septembre 2023
par R.D.
GIANNI, Rodolfo
le 21 août 2023
par R.D.
GHEZZI, José Americo “{BEPO}”
le 21 août 2023
par R.D.
GILLOT, Jules
le 30 juin 2023
par R.D.