Bandeau
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
EVRARD, Julien, Ernest
Né le 4 septembre 1870 à Saint Sauveur (Somme) - Menuisier – Paris
Article mis en ligne le 1er août 2018

par R.D.
logo imprimer

Tiré au sort Julien Evrard avait servi un an au 89ème Régiment de ligne.
Depuis 1893 il demeurait chez sa mère , 127 faubourg du Temple où aurainet également résidé Lucien Moulinier (voir ce nom) et Larderaux considérés également comme anarchistes.

Suite à l’affaire Moulinier – Colas arrêtés à Orléans, où son nom figurait sur un carnet d’adresses saisi chez ces derniers, il avait été arrêté le 25 décembre 1893 à Paris et avait été trouvé porteur d’une lettre d’un compagnon lui reprochant de ne plus professer suffisamment les idées anarchistes. Lors de la perquisition la police avait également saisi des notes prouvant qu’il était en relation avec les compagnons Sentenac dit Mascara et Léveillé de Levallois Perret. Poursuivi pour « association de malfaiteurs » (avec Colas et Moulinier) il bénéficia d’un non lieu.
En mars 1894 il avait été arrêté quelques jours, et selon un rapport du commissaire semblait « vouloir cesser s’occuper d’anarchie  ».

Le 1er juillet 1894, lors des grandes rafles anti anarchistes, il avait été de nouveau l’objet d’une perquisition qui ne donna aucun résultat. Lors de son interrogatoire, il avait protesté contre son arrestation et avait nié être anarchiste, ayant abandonné les idées qu’il avait pu avoir autrefois et ne s’occupant plus que de son travail et non de politique. Il fut incarcéré à Mazas , remis en liberté provisoire le 7 juillet et bénéficia d’un non lieu en juin 1895..

P.S. :

Sources : APpo BA 1500 // Arch. Nat. BB 186453 // Arch. de Paris D3 U6 50 //


Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2