GUILMARD, Isidore, François, Gervais "SANS TRACE"

Né le 19 juillet 1847 à Saint Michel des Andaines (Oise) - Menuisier – Paris
dimanche 10 septembre 2017
par  R.D.
popularité : 6%

En 1892 Isidore Guilmard, qui aurait été surnommé Sans Trace, demeurait 56 rue de Belleville et vers septembre avait organisé un nouveau groupe devant se réunir rue Vieille du Temple. Selon un indicateur il était l’auteur d’une méthode d’écriture pour « correspondance secrètes ». Le 23 octobre 1892, avec une quarantaine de compagnons – dont Pichon, Guillot, Charbot, Rigollet, Bruneau, Bouttet, Quince, Porret et Baudelot – il était allé perturber un meeting boulangiste tenu salle Favié. A cette même époque il était signalé dans les réunions du Cercle anarchiste international salle Georget.

Le 9 mars 1893 il avait participé avec sa femme et une cinquantaine de compagnons à la « cavalcade anarchiste » en faveur de l’abstention organisée Place de la République par Eugénie Collot (voir ce nom). Cette même année 1893 il était signalé dans des réunions d’anciens membres de la Ligue des antipatriotes.

Il demeura ensuite 8 rue des Lombards où le 28 février 1894 il fut arrêté puis fiché comme anarchiste.


Sources : APPo BA 77, BA 78, BA 1491, BA 1500, BA 1506 //


Brèves

14 décembre 2017 - ENCICLOPEDIA DEL ANARQUISMO IBERICO (nouvelle édition)

Une nouvelle édition de l’Encyclopédie de l’anarchisme espagnol d Miguel Iniguez (4 vol., 1 CD, (...)

7 juillet 2017 - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin 2017 - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin 2017 - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin 2017 - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)