Bandeau
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
PELLERIN (ou PELERIN), Maximilien
Typographe – Paris
Article mis en ligne le 12 mai 2017
dernière modification le 14 décembre 2017

par R.D.
logo imprimer

A la fin des années 1890 Maximilien Pellerin (ou Pelerin) habitait chez une vieille tante, 11 rue La Vieuville (XVIIIème) et travaillait comme typographe au Journal du Peuple. Il n’était pas considéré comme dangereux par la police. Engagé dans l’affaire Dreyfus, il défendait la nécessité de l’entente révolutionnaire face à la réaction antisémite, cléricale et militariste et la formation de groupes d’action organisés pour aller perturber les réunions nationalistes et antisémites. Au début du printemps 1899 il avait participé au groupe constitué autour de Girault pour éditer un nouveau journal L’anarchiste, dont le titre sera finalement abandonné au profit de celui de L’Homme Libre.

En août 1899, alors qu’il devait effectuer une période militaire, il fut poursuivi , suite à une manifestation, avec Ferriere, Sébastien Faure et les deux frères Weil, Henri Dhorr et Victor.

Au printemps 1900 il était signalé dans les réunions du groupe Les Iconoclastes animé par Janvion. Toutefois, selon le rapport d’un indicateur (2 juillet 1900), il ne militait plus guère et passait son temps à jouer aux courses « avec une chance sans égale ».

P.S. :

Sources : Arc. Nat. F7/12723 // APpo BA 1498, BA 1508 //


Dans la même rubrique

0 | 5

PECHIN, Rupert
le 6 juin 2018
par R.D.
PENSIOT Bernard
le 8 mai 2018
par R.D.
PEDUZZI, Giovanni, Battista
le 5 avril 2018
par R.D. ,
Gianpiero Bottinelli
PELISSIER, François
le 4 mars 2018
par R.D.
PEBERAY, Firmin, Joseph
le 4 mars 2018
par R.D.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2