PELLERIN (ou PELERIN), Maximilien

Typographe – Paris
vendredi 12 mai 2017
par  R.D.
popularité : 14%

A la fin des années 1890 Maximilien Pellerin (ou Pelerin) habitait chez une vieille tante, 11 rue La Vieuville (XVIIIème) et travaillait comme typographe au Journal du Peuple. Il n’était pas considéré comme dangereux par la police. Engagé dans l’affaire Dreyfus, il défendait la nécessité de l’entente révolutionnaire face à la réaction antisémite, cléricale et militariste et la formation de groupes d’action organisés pour aller perturber les réunions nationalistes et antisémites. Au début du printemps 1899 il avait participé au groupe constitué autour de Girault pour éditer un nouveau journal L’anarchiste, dont le titre sera finalement abandonné au profit de celui de L’Homme Libre.

En août 1899, alors qu’il devait effectuer une période militaire, il fut poursuivi , suite à une manifestation, avec Ferriere, Sébastien Faure et les deux frères Weil, Henri Dhorr et Victor.

Selon le rapport d’un indicateur (2 juillet 1900), il ne militait plus guère et passait son temps à jouer aux courses « avec une chance sans égale ».


Sources : Arc. Nat. F7/12723 // APpo BA 1498 //


Brèves

7 juillet - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)

3 août 2016 - 24 août 2016 HOMMAGE AUX COMPAGNONS ESPAGNOLS DE LA NUEVE (2è DB)

http://24-aout-1944.org/24-aout-1944-24-Aout-2016