Bandeau
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
MORLENS, Louis
Né le 27 avril 1874 à La Balme (Isère) - ouvrier boulanger - Lyon (Rhône).
Article mis en ligne le 3 mai 2017

par R.D.
logo imprimer

Le 1er mai 1891, Louis Morlens fut arrêté à l’occasion de la manifestation, place Tolozan, à Lyon, où il avait jeté des pierres sur le service d’ordre. Condamné le 2 mai à quinze jours de prison, il affirma, le jour de sa libération, alors qu’il s’était rendu au restaurant de la veuve Palle (personnalité lyonnaise de l’anarchisme), son adhésion aux thèses libertaires. Les policiers qui étaient aux écoutes dans cet établissement public enregistrèrent ces propos et Morlens, sans pourtant appartenir à un groupe anarchiste, fut soumis à de multiples tracasseries et à une étroite surveillance. Il eut désormais de grosses difficultés à trouver un emploi stable et, le 18 février 1894, sa chambre fut perquisitionnée et il fut signalé comme ayant disparu de Lyon. En 1896 la police semblait avoir perdu sa trace.

P.S. :

Sources : Arch. Dép. Rhône, 4 M 6 et 4 M 19 bis.= Notice de M. Moissonnier in Maitron en ligne // APpo BA 1500 //


Dans la même rubrique

0 | 5

MORANDI, Césare
le 13 mai 2018
par R.D.
MOREAU, Eugène
le 16 août 2017
par R.D.
MORENO, José
le 27 avril 2017
par R.D.
MORIN, Noël
le 18 octobre 2016
par R.D.
MOSER, Rodolphe
le 28 septembre 2016
par R.D.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2