AURIOL, Henri

Né à Béziers le 15 octobre 1863 - Menuisier ; charron - Alger & Tizi Ouzou
mardi 23 février 2016
par  Webmestre
popularité : 15%

Henri Auriol, qui figurait sur une liste d’anarchistes dangereux à Alger où il demeurait 15 rue de Liberté, fut arrêté le 30 avril 1892, préventivement à la manifestation du 1er mai, comme une dizaine d’autres compagnons dont Xixonnet, Lemoine et Pellegrin.
Selon la police il était un orateur écouté dans les réunions publiques, prêchait la propagande par le fait et se gardait de participer aux rassemblements sur la voie publique.

En 1893 il résidait à Tizi Ouzou et veanait parfois à Alger pour y assister aux réunions.

En 1901 il figurait sur une liste d’anarchistes étrangers non expulsés, résidant hors de France et dont la résidence était alors inconnue.

Se confond-l avec Benoit Auriol ou est ce un parent ?


Sources : Arc. Nat. F7/12507, BB 186449 // Etat signalétique confidentiel des anarchistes étrangers non expulsés résidant hors de France : Etat N, juillet 1901 //


Brèves

14 décembre 2017 - ENCICLOPEDIA DEL ANARQUISMO IBERICO (nouvelle édition)

Une nouvelle édition de l’Encyclopédie de l’anarchisme espagnol d Miguel Iniguez (4 vol., 1 CD, (...)

7 juillet 2017 - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin 2017 - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin 2017 - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin 2017 - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)