logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
PATUREAU, Léon
Né le 15 février 1868 à Soye en Septaine (Cher) - Journalier - - Bourges (Cher) - Genève (??)
Article mis en ligne le 30 janvier 2016
Dernière modification le 17 mars 2016

par ps

Léon Patureau avait été signalé comme un « repris de justice très dangereux  » en 1893 à Bourges où il demeurait 11 rue jean Boucher et comme ancien membre du groupe de Genève dont le siège se trouvait 1 Chemin du Couchant. Il était très lié au compagnon Pierre Petit. Il fut arrêté le 1er janvier 1894 avec Jean Raudet et Louis Paret à Belair et poursuivis pour « association de malfaiteurs ». Au cours des perquisitions effectuées à leurs domiciles avaient été saisis de nombreux journaux, placards et brochures anarchistes et de la correspondance et notamment chez Patureau une lettre de Jean Billot l’ancien gérant de La Révolte qui était venu s’installer à Bourges, une autre de Fortuné Henry, des exemplaires du Père Peinard, La Révolte, L’En Dehors et semble-t-il plusieurs exemplaires du journal interdit L’International contenant des formules pour fabriquer des explosifs. La police avait également saisi au domicile de ses parents diverses brochures et placards anarchistes. Ne pouvant toutefois, faute de preuves, les inculper de « propagande par le fait », le procureur recommanda de les laisser en liberté sous surveillance spéciale. Le mois suivant, avec une troupe de musiciens ambulants, il se trouvait dans le Loiret où les 24 à Gien puis 27 février 1894 à Briare, il fut l’objet de perquisitions.


Dans la même rubrique

0 | 5

PAYEN, Charles
le 23 février 2019
par R.D.
PAUTHIER, Louis
le 23 février 2019
par R.D.
PATIN, Henri
le 6 juin 2018
par R.D.
PATRIARCHE, Etienne
le 2 juin 2017
par R.D.
PAULET, François "FOURDIN"
le 13 décembre 2015
par ps