Bandeau
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
VERDIER, Joseph, Justin, Frédéric
Né le 3 avril 1871 à Mirepoix (Gers) - Boulanger pâtissier ; maçon - Reims (Marne) – Haute Marne – Toulon (Var)
Article mis en ligne le 9 septembre 2015
dernière modification le 20 janvier 2017

par Webmestre
logo imprimer

Joseph Verdier résidait au début des années 1900 au 20 rue de la Glacière à Toulon où il travaillait alors comme maçon et figurait sur l’Etat des anarchistes du Var. Fiché à l’état vert n°1, n°2 et n°4 des anarchistes disparus et/ou nomades, Joseph Verdier était signalé dans l’Aisne , la Seine et Marne et la Marne en 1905, dans les Ardennes en 1906, en Haute Marne en novembre 1909 . Il tentait le plus souvent de s’embaucher dans les fermes pour y aider aux moissons. Il était borgne de l’œil droit. Au début des années 1910 il était toujours signalé comme circulant dans l’Aube et la Marne mais ne donnait lieu à aucune remarque défavorable. En janvier 1912, il fut radié des contrôles, étant considéré comme un nomade profitant de la qualification d’anarchiste pour obtenir des secours de route des autorités.

P.S. :

Sources : AD Haute Marne 88M4// AD Marne 30M83, 30M109// AD Seine et Marne M4079 // AD Var 3Z101 // // Etat signalétique confidentiel des anarchistes disparus et des anarchistes nomades, n°4, avril 1904 //




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2