KYRITSIS (ou KIRITSIS), Sophia

Arhènes
samedi 10 janvier 2015
par  Webmestre
popularité : 11%

Suite à une manifestation pour protester contre l’évacuation de force par la police et des groupes paramilitaires du Parti communiste de squatters anarchistes ayant occupé des bâtiments inoccupés appartenant à l’Etat, Sophia Kyritsis avait été arrêtée avec Philip Kyritsis, John Skandalis et Kiriakos Miras (ou Moiras). Accusés de la détention de 8 coktails molotov, ce qu’ils avaient toujours nié, ils furent condamnés le 11 septembre 1978 à des peines de 5 à 9 ans de détention. Après une grève de la faim de 50 jours et suite à une crise cardiaque, elle avait été libérée le 24 juin 1981 avec obligation de pointer à la police tous les 15 jours et une privation de ses droits civiques pour 3 ans. Après la libération de ses camarades, le 24 décembre 1981 suite à une grève de la faim de 53 jours, elle fut arrêtée le 26 janvier 1982 à la frontière gréco-yougoslave avec Philip Kyritsis et J. Skandalis dans le train où ils se trouvaient. Après que son passeport ait été confisqué il lui fut interdit de quitter le pays.


Sources : Espoir, Toulouse, 24 mars 1982//


Brèves

3 août 2016 - 24 août 2016 HOMMAGE AUX COMPAGNONS ESPAGNOLS DE LA NUEVE (2è DB)

http://24-aout-1944.org/24-aout-1944-24-Aout-2016

5 juillet 2016 - Du coté des Gimenologues : deux nouveaux ouvrages

Deux nouveaux ouvrages aux Editions Libertalia :
Les Fils de la nuit. Réédition (...)

6 septembre 2015 - JOURNEES GASTON COUTE - 26 & 27 septembre 2015

JOURNÉES GASTON COUTÉ 26 et 27 septembre 2015 MEUNG-SUR-LOIRE (45) UN ÉVÉNEMENT VILLE DE (...)

16 juin 2015 - Nouvelle biographie d’Alexandre Marius Jacob

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Alexandre Marius Jacob, voleur (...)

1er mai 2015 - NOUVEAU LIVRE SUR L’ARAGON LIBERTAIRE

Une histoire chronologique de l’anarchisme en Aragon au travers de la biographie de Joaquin (...)