KYRITSIS (ou KIRITSIS), Philippos

Athènes
samedi 10 janvier 2015
par  Webmestre
popularité : 4%

Suite à une manifestation pour protester contre l’évacuation de force par la police et des groupes paramilitaires du Parti communiste de squatters anarchistes ayant occupé des bâtiments inoccupés appartenant à l’Etat, Philippos Kyritsis avait été arrêté avec Sophia Kyritsis, John Skandalis et Kiriakos Miras (ou Moiras). Accusés de la détention de 8 coktails molotov, ce qu’ils avaient toujours nié, ils furent condamnés le 11 septembre 1978 à des peines de 5 à 9 ans de détention.

Il fut ensuite interné et torturé à la prison de l’île d’Egine. Puis suite à la protestation d’un prisonnier, Panagiotis Georgiodes contre la mauvaise qualité des repas, il fut mis à l’isolement à l’automne 1979 avec Skandalis, Theodore Tsouvalakis ; Georges Gionaris, Costa Stephas et Hatzis avant d’être tous déportés à la prison de Corfou. P. Kyritsis y entama une grève de la faim avant d’être transféré, au bout de 25 jours, à l’hôpital de la prison Koridalos du Pirée où il continua la grève, demandant à être transféré dans la même prison que sa compagne Sophia. Le 10 décembre 1979 son pourvoi en cassation avait été rejeté.

Le 30 octobre 1981, avec Skandalis et Miras, il entamait une longue grève de la faim à la prison Koridallos où ils étaient emprisonnés tandis que plusieurs manifestations de soutien étaient organisées pour obtenir leur libération.. Le 24 décembre 1981, au 53ème jour de grève de la faim, ils étaient finalement tous libérés. Le 26 janvier 1982, alors qu’il tentait d’aller à l’étranger avec avec Sophia Krysitis et J. Skandalis, la police les faisait descendre du train à la frontière gréco-yougoslave et leur interdisait de quitter le pays.


Sources : Espoir, Toulouse, 13 octobre 1979, 3 février 1980 & 24 mars 1982//


Brèves

7 juillet - FONDS D’ARCHIVES COMMUNISTES LIBERTAIRES (Montreuil)

Quoi de neuf au Fonds d’archives communistes libertaires ?
Il y a six mois était inauguré le (...)

28 juin - LIBERTARIAS Femmes anarchistes espagnoles

Les éditions Nada ont le plaisir de vous annoncer la parution de Libertarias, femmes anarchistes (...)

16 juin - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)

3 août 2016 - 24 août 2016 HOMMAGE AUX COMPAGNONS ESPAGNOLS DE LA NUEVE (2è DB)

http://24-aout-1944.org/24-aout-1944-24-Aout-2016