Bandeau
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
TRIOULEYRE, Jean
France
Article mis en ligne le 4 février 2014

par Webmestre
logo imprimer

Jean Triouleyre avait été suspecté avec 10 autres compagnons – dont les frères Roger et Raymond Pantais, Alphonse et Eugène Tricheux, Marcel Schlauder, René Prince, Montgon, etc – d’avoir été mêlé au vol d’armes (13 mitrailleuses, 13 mousquetons, des révolvers) commis dans la nuit du 5 au 6 février 1937 à l’école de cavalerie de Saumur (Maine et Loire). Certaines de ces armes, destinées aux milices confédérales en Espagne, avaient été retrouvées lors de perquisitions dans les locaux du Comité Espagne Libre à Paris.

P.S. :

Sources : D. Berry « Les anarchistes français volontaires en Espagne, contribution à une biographie collective « in « Tant pis si la lutte est cruelle : volontaires internationaux sous Franco » (Syllepse, 2008)//


Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2