Han Ryner (1861 - 1938)
Article mis en ligne le 1er août 2015
dernière modification le 23 septembre 2015

Jacques Élie Henri Ambroise Ner, dit Han Ryner, né à Nemours (Algérie) le 7 décembre 1861 et mort à Paris le 6 janvier 1938, est un philosophe et journaliste français, anarchiste individualiste, pacifiste et anticlérical.

Dans trois romans écrits entre 1895 et 1905, Han Ryner a dressé le portrait du héros individualiste, réfractaire absolu qui refuse de commander autant que d’obéir. Il s’est ensuite attaché à réinvestir la figure du sage antique, pour qui la philosophie est avant tout un mode de vie. Philosophe sans système, anarchiste se défiant de la révolution, extrémiste et non-violent, radical et nuancé, antireligieux et spiritualiste, écrivain à la langue profuse et surannée, Han Ryner surprend et agace, mais reste une personnalité méconnue et attachante.

En lien avec la société des Amis de Han Ryner, Clément Arnoult anime un blog consacré à cet auteur et a réédité L’individualisme dans l’Antiquité (éd. Du Sandre, 2010) ainsi qu’un recueil d’articles intitulé Comment te bats-tu ? (Le Grognard, 2010).

le blog

Bibliographie


Dans la même rubrique

0 | 5

Jean-Paul Samson
le 23 juillet 2019
par RFU
Aristide Lapeyre (1899-1974)
le 20 juillet 2019
par RFU
Charles-Auguste Bontemps (1893-1981)
le 12 mai 2019
par RFU
Robert Proix (1895-1978)
le 23 septembre 2015
par RFU
André Prudhommeaux (1902 - 1968)
le 3 août 2015
par RFU